Myhcl.chu-lyon.fr payer ma facture

Guides

Une facture impayée est un énorme passif pour l’entreprise ou la société à qui la facture est due.

Si les factures impayées ne sont pas recouvrées à la date d’échéance, cela peut non seulement avoir une incidence négative sur les revenus et les bénéfices d’une organisation particulière, mais aussi entraîner une modification de leurs politiques de crédit et de leurs taux d’intérêt. 

Si l’emprunteur ne respecte pas les modalités du plan de remboursement de la société prêteuse, il est réputé être en défaut.

 

 

 

Plan D’Action De L’Entreprise

Dans un tel cas, une entreprise peut adopter diverses méthodes pour recouvrer le montant impayé, ce qui comprend l’imposition d’une pénalité en plus du montant qui est dû, l’envoi de rappels au consommateur par courriels et aussi des copies imprimées de lettres à leur adresse enregistrée leur rappelant d’acquitter leurs cotisations. 

Même après cela, si le consommateur ne tient pas compte des rappels répétés de la société prêteuse, celle-ci aurait le droit d’adresser un avis juridique au consommateur et peut également prendre d’autres mesures juridiques en fonction du montant de la facture impayée.

Pourquoi éviter de garder les factures impayées

Les actions en justice intentées contre le consommateur seront défavorables à la personne car sa cote de crédit sera complètement détruite. 

Cela signifie que la personne sera confrontée à d’énormes difficultés dans la demande de prêts à l’avenir ou peut obtenir complètement interdit de le faire. 

Par conséquent, le non-paiement d’une facture n’est jamais une bonne idée, car bien qu’il ait un impact négatif sur l’organisme de prêt à court terme, c’est le consommateur qui va faire face à la plupart des difficultés à long terme, depuis les procès jusqu’à l’interdiction de demander des prêts en temps de crise financière.

Comment récupérer des factures impayées

Une entreprise peut prendre certaines mesures pour récupérer les factures impayées auprès de ses clients. Par exemple :

  • Courriers électroniques, factures et lettres de demande
  • Envoi de factures et de courriels de rappel au débiteur immédiatement après la date d’échéance.
  • Si l’auteur de la demande ne répond pas aux lettres de demande, aux factures et aux courriels, l’organisation doit appeler directement le consommateur sur son numéro de téléphone ou de téléphone mobile enregistré.

 

  • Facturation des frais de retard et envoi de personnes en personne 
  • Facturer des frais de retard en plus du montant qui devait être payé.
  • Même après tout cela, si le débiteur refuse de payer, l’organisation peut envoyer des personnes en personne pour leur rappeler leurs factures impayées.

 

  • Prolongation de la date d’échéance ou possibilité de facturation progressive
  • Si le consommateur fait savoir à l’organisation qu’il ne serait pas en mesure de payer le montant total de la facture à l’avance en raison d’une crise financière qu’il pourrait être confronté à ce moment-là, la société devrait soit prolonger la date d’échéance pour le paiement de la facture ou pourrait lui demander de payer ses cotisations par versements.

 

  • Impliquant les agents de recouvrement internes et les tiers
  • Les services internes de recouvrement de la dette ou les agents de recouvrement de la première partie devraient participer au processus de recouvrement du montant impayé.
  • Si les agents internes de recouvrement ne parviennent pas à recouvrer la dette, des agences externes de recouvrement devraient être embauchées. Les organismes tiers de recouvrement de la dette ou les organismes externes de recouvrement de la dette reçoivent une certaine somme d’argent à titre de frais pour éventualités afin de les inciter à recouvrer avec succès toute dette. 

 

  • Actions juridiques
  • La société ou l’entreprise peut intenter une action en justice contre le consommateur en intentant une action en justice contre lui. Il est de la plus haute importance, dans ce cas, de recruter des avocats pour préparer l’affaire et pour préparer les procédures judiciaires au nom de l’organisation. Cette méthode devrait être considérée comme le dernier recours pour recouvrer le montant à payer, car il s’agit d’un processus long et coûteux.

 

Comment éviter les factures impayées

  • Contrôles en arrière-plan

Effectuer une vérification approfondie des documents d’identité de leurs clients, des dossiers des opérations de crédit antérieures, de la situation de liquidité et des dossiers criminels afin de déterminer s’ils sont fiables et seront en mesure de rembourser leurs dettes avant d’entreprendre une transaction commerciale avec eux.

 

  • Suivre avec l’emprunteur

Envoi des factures et suivi avec le client bien avant l’arrivée de la date d’échéance pour rappeler au consommateur qu’il doit payer ses factures à la date prédéterminée.

 

  • Entreprendre une conversation avec l’emprunteur du crédit

Entretenir une conversation avec les clients avant de leur prêter le montant afin de s’assurer qu’ils comprennent les modalités du plan de remboursement de l’entreprise et qu’ils sont prêts à y adhérer.

 

  • Collecte des coordonnées de l’emprunteur

Obtenir les coordonnées du client, par exemple, numéro de téléphone portable, adresse électronique et son adresse résidentielle actuelle, afin que la société puisse les contacter au cas  la facture resterait impayée à la date d’échéance.

 

  • Prorogation de la date d’échéance

Offrir de prolonger la date de paiement ou permettre le paiement par acomptes provisionnels si le consommateur informe l’entreprise de toute question technique ou financière qui pourrait l’empêcher de payer ses factures.

 

  • Création de confiance et de bonne volonté 

Un sentiment de confiance et de lien avec le consommateur est la clé pour créer une responsabilité entre le prêteur et l’emprunteur.

 

  • Facture d’avancement à partir du début de la transaction

Offrir au client une facturation de progrès, c’est-à-dire en divisant un grand montant en plusieurs petites sommes gérables de sorte qu’il soit en mesure de payer la facture en petits morceaux plutôt que d’avoir à payer la totalité de l’argent à la fois. La facturation progressive ou la facturation progressive doit être proposée à partir du moment  la transaction de crédit est effectuée et des dates d’échéance différentes doivent être fixées pour le paiement de chaque petite partie de la facture à grande échelle.

 

  • Des politiques de crédit strictes et des taux d’intérêt élevés

La mise en oeuvre de politiques de crédit strictes et de taux d’intérêt élevés peut être efficace pour décourager l’emprunteur de devenir défaillant. Cela peut à son tour l’encourager à payer ses factures à temps.

Conclusion

Il n’est pas avantageux pour le prêteur ni pour l’emprunteur de consigner les factures impayées dans leurs livres comptables.

L’emprunteur doit garder à l’esprit qu’il ne devrait effectuer une opération de crédit que s’il est certain de payer la facture dans les délais.

Le consommateur doit garder une trace de la date à laquelle il est censé payer la facture, en gardant à l’esprit ses autres transactions financières.

Soit cela soit il doit s’assurer de récolter des fonds de ses amis ou de sa famille bien avant la date prévue pour qu’il puisse régler ses factures impayées.