ADN / BODET AERO : sauvé par la stratégie

Un patron revient sur 3 années difficiles

ADN Ateliers de Navarre (aujourd'hui BODET AERO) (20 personnes, 2,5M€ CA) est une PME basée à Pau (Pyrénées Atlantiques). Elle détient un savoir-faire devenu rare, celui de réaliser des bobinages complexes de petites séries pour l'aéronautique, l'automobile et l'industrie nucléaire. L'entreprise a été rachetée en 2001 par Jean-Pierre GENESTE, cadre de l'aéronautique désireux de vivre l'aventure de l'entrepreneur.

En 2007, il a décidé de participer à l'action ACAMAS de définition et de déploiement stratégique proposée par la Fédération des Industries Mécaniques et l'Association béarnaise Adour Compétitivité. CODESIOM a mis à la disposition de ADN deux de ses consultants sur les thématiques stratégie-finances et RH-management. Cependant la crise est venue perturber tous les plans. Retour d'expérience après 3 ans.

Jean-Pierre GENESTE, pourquoi avoir lancé une démarche stratégique dans une PME de votre taille ? N'est-ce pas une pratique de grand groupe ?

Je viens moi-même d'un grand groupe et pour moi ces principes de stratégie, d'objectifs et de plans d'action faisaient partie de ma vie professionnelle, comme de celle de mes collègues et collaborateurs. Mais quand je suis arrivé ici, j'ai trouvé des gens autour de moi qui exécutaient les ordres sans les commenter, sans porter un avis. Pour vous donner une image, j'avais le sentiment quand je posais une question, d'avoir invariablement cette réponse : « oui chef ! » Je me suis senti bien seul car je ne pouvais pas m'appuyer sur des seconds et déléguer. Je me donc suis retrouvé dans un poste très opérationnel, pris par le quotidien d'autant plus que l'activité a changé à toute allure. Ainsi, quand j'ai repris, ADN réalisait 20 produits pour 1,5M€, 10 ans plus tard elle en réalise 200 pour 2M€ et les 20 produits du début ont disparu depuis longtemps. Au fil des ans, j'ai consolidé l'activité, j'ai repéré les collaborateurs à potentiel et les ai progressivement mis en responsabilités, sans arriver totalement à changer les habitudes du passé.

Alors qu'est ce qui a été le déclencheur de l'action ?

Après ces années très opérationnelles, il était temps de reposer la vision de l'entreprise que j'avais initiée et de la construire avec mes proches collaborateurs pour les impliquer enfin autour d'un projet qui serait alors commun et porté ensemble. Le programme ACAMAS présentait un triple intérêt : celui de travailler sur la stratégie, celui de me proposer un consultant compétent recommandé par des tiers et enfin celui d'un financement pour que le coût soit accessible à une PME telle que la nôtre. Egalement, j'avais un a priori favorable pour les consultants car dans mon ancienne boite, quand on avait un problème, il y avait toujours un spécialiste en interne ou en externe pour vous aider.

Quelles ont été les premières actions du consultant ?

D'abord, Olivier Hugues de CODESIOM a organisé un séminaire avec mon équipe et moi. Ce fut pour chacun une réelle surprise de sortir de l'opérationnel, de réfléchir ensemble et de construire progressivement notre stratégie et nos plans d'actions. Le consultant a proposé une méthode de travail structurante et qui nous a donné le sentiment de ne rien oublier, de prendre en compte tout ce qui est utile pour l'avenir. Il a mis tout le monde à l'aise et a posé les bonnes questions pour faire sortir les informations. Finalement, quand on a fini notre travail, on avait nos actions pour les années à venir. Et ce que l'on a prévu est arrivé, ce que l'on a défini, on l'a réalisé.

Qu'avez-vous fait, pouvez-vous commenter les plans d'actions ?

Le plan stratégique a confirmé mon analyse sur la fragilité de ADN en termes de surface financière, de taille critique pour être crédible auprès de nos donneurs d'ordre et de capacité à proposer des prix compétitifs. Ceci a longuement maturé et nous a conduit, d'abord à créer une filiale au Maroc en partenariat avec le groupe BODET AERO pour proposer des tarifs en Dollars et échapper à l'Euro fort. Contrairement aux idées reçues, cette filiale a permis de consolider l'activité du site Palois. Avec Benoit LAMOTHE de CODESIOM, nous avons déployé des actions RH comme la mise en place d'un règlement intérieur pour clarifier les fonctionnements et gérer les temps de pause équitablement. Nous avons aussi travaillé sur les rémunérations car pour former des bons bobineurs il faut des années alors autant les garder en proposant un salaire convenable. Enfin, les redéfinitions de fonctions ont permis de mettre les personnes dans les bons postes où elles se sentent bien et utiles. Ces actions définies et mises en œuvre rapidement ont enlevé des tensions et des conflits car dans une petite entreprise, les gens sont là depuis 20 ans et finissent parfois par mal se supporter.

Mais entre temps la crise de 2009 est passée par là . . .

En effet, et ça a été très dur pour l'entreprise : on a tout à coup vu disparaître 50% de commandes fermes ! Il a fallu prendre des décisions immédiates et notamment celle de rejoindre le groupe BODET AERO pour préserver notre activité. Et c'est parce que nous avions initié notre stratégie 3 ans auparavant en préparant un rapprochement que la cession a été possible, sinon nous n'existerions plus maintenant. Cependant, il a fallu se séparer de plusieurs collaborateurs et j'ai encore fait appel au consultant pour m'aider à établir le plan social. Je voulais que ma décision soit basée sur l'objectivité, la justice et fondée sur des arguments véritables, c'est pourquoi une aide extérieure est indispensable, là aussi, surtout dans des moments si difficiles pour les équipes et pour moi.

Quelles conclusions portez-vous sur les consultants et leur aide ?

Cela ne vous étonnera pas si je vous dis que j'ai été très satisfait d'Olivier et Benoit qui sont intervenus à ADN. Laissez-moi vous expliquer comment cela se passait : je proposais un thème de travail pour la journée et le consultant ouvrait une page blanche Word ou Excel, vraiment du spécifique, pas de solution toute faite. Donc on échangeait avec le sentiment que tout était exploré avec méthode et à la fin de la journée, voilà, on avait le résultat attendu et on n'avait plus qu'à le décliner dans l'entreprise. Aussi, le fait de planifier régulièrement des journées de travail m'obligeait à me libérer de l'opérationnel et à faire avancer les projets. Et c'est souvent le consultant qui m'appelait pour fixer une date car sinon j'aurai trouvé mille autres choses à faire. En partie grâce à eux, mes projets ont avancé.

Et sur votre expérience d'entrepreneur qui se termine, pas de regrets ?

C'est une aventure extraordinaire que j'ai vécue pendant presque 10 ans et je ne regrette pas ce qui s'est passé. Mais un dirigeant ne peut pas tout savoir, il ne peut pas tout bien faire, bien acheter, bien manager, bien vendre, prendre les bonnes décisions techniques. Donc, il doit s'entourer de collaborateurs de confiance et de consultants expérimentés pour prendre les décisions. Mais maintenant que j'ai rejoint à nouveau un grand groupe (depuis BODET AERO a été racheté par le groupe américain SIRCOR), je continue ma mission comme Directeur du site Palois. Si j'ai perdu certainement des choses, je retrouve de la sérénité, celle de me dire que tout continue pour notre entreprise de bobinage ici en Béarn.

Face aux mutations accélérées des filières industrielles, la démarche ACAMAS a été lancée au niveau national par la fédération des Industries Mécaniques. L'objectif est d'aider les PMI à mieux répondre aux attentes des clients et donneurs d'ordres dans un marché désormais internationalisé. ACAMAS s'appuie sur des porteurs de projets locaux, qui promeuvent l'action auprès des entreprises et sélectionnent des consultants triés sur le volet. Ainsi, en Aquitaine, seulement 3 consultants leaders ont été retenus pour cette action par ADOUR COMPETITIVITE, association d'entreprises du Béarn.

>> Vous informer sur ACAMAS

Nos coordonnées

Codesiom Consultants

77, rue Emile Fourcand
33000 Bordeaux

Tel : 05 56 90 82 10
Fax : 05 56 90 82 19

Nous suivre...

foward foward
foward foward

Codesiom vous présente Etico conseil


Nous vous invitons à visiter notre nouveau site internet Etico conseil à l'adresse suivante :

www.Etico-Conseil.fr