DEGREMONT et les processus

Les témoignages sur la déclinaison

Damien CANAVY, responsable du projet OMEGA Processus

Damien Canavy est chargé de concevoir et de piloter le déploiement de la démarche dans le groupe.
Une démarche de consensus pour un objectif de rentabilité
Dans notre vision 2010, nous avons défini comme objectif stratégique d’améliorer la rentabilité de nos réalisations.

L’enjeu est primordial car notre métier est très complexe surtout quand il s’agit de construire une station de traitement des eaux à 10 000 km de nos bases, dans des délais courts et avec un prix négocié par appel d’offre. Nous nous sommes engagés dans la démarche processus pour relever cet objectif. Et c’est par la mise en place de processus décrits, optimisés et maîtrisés que nous voulons fiabiliser nos pratiques.

Une étape importante et délicate a été de convaincre en interne de la pertinence de la démarche. Le métier de l’ingénierie a servi de test. L’action s’est déroulée sur 5 mois par des réunions de travail de 2 heures maximum réunissant entre 5 et 7 personnes. Au total 30 collaborateurs ont participé, ce qui a contribué à diffuser la méthode et surtout à créer le consensus autour du nouveau processus. Les derniers réglages de la méthode ayant été faits, nous avons progressivement lancé des groupes de travail (GT) sur les autres processus.

Les premières actions ont commencé en 2005. Après 3 ans d’actions tous nos processus de production sont soit en chantier soit en cours de déploiement Nous sommes en rythme de croisière.

CAP, une méthode pour Dégremont

Pour réaliser notre projet, nous employons la méthode CAP, que j’ai défini et optimisé avec le soutien de Codesiom. Cette méthode a été taillée sur mesure pour Degrémont pour coller à la culture de notre entreprise. Les points forts de la méthode sont à la fois de s’appuyer obligatoirement sur le consensus, et aussi de s’adapter aux disponibilités de nos collaborateurs.

Je suis confiant dans notre méthode et dans ses résultats à la fois opérationnels et financiers, comme le montrent les chiffres qui nous remontent et qui mettent en évidence une progression de notre rentabilité par rapport aux années précédentes. Il s’agit d’un signe tangible de notre avancée dans la maîtrise de nos processus. Nous sommes sur la bonne voie après 3 années de travail. Il nous faut continuer dans ce sens.

Maryse LITT, chargée de processus

Ma mission est d’accompagner les groupes de travail (GT) dans la méthode CAP. Je suis le garant de la méthode, de son déroulement, de son appropriation par les acteurs du processus à mettre sous pilotage. Après avoir animé plusieurs GT, j’ai une excellente confiance dans la méthode CAP car elle aborde tous les aspects de la construction du processus, elle lève les doutes et les objections, elle donne dès le début toute la visibilité sur les étapes à réaliser. Elle est enfin pragmatique, ce qui fait que les membres des GT, qui sont des opérationnels, se passionnent progressivement par la démarche.

Un critère important à prendre en compte est le temps à consacrer pour reconfigurer un processus : il faut compter 6 mois. Cela peut paraître long pour l’animateur mais c’est au fond nécessaire pour que les acteurs du processus s’approprient les concepts, pour les échanges d’idées et pour aller au bout de la réflexion.

Ce que j’apprécie enfin, c’est que nous avons au sein de notre équipe Qualité, des actions pour relire la méthode et apporter des améliorations. CAP est une excellente démarche et finalement facile à animer.

Nos coordonnées

Codesiom Consultants

77, rue Emile Fourcand
33000 Bordeaux

Tel : 05 56 90 82 10
Fax : 05 56 90 82 19

Nous suivre...

foward foward
foward foward