Quand le KANO s’invite dans la présidentielle...

Non, rassurez-vous, aucun candidat n'a parlé de Kano au cours de cette campagne, ni même aucun institut de sondage, c'est d'ailleurs bien dommage. Ce que l'on appelle communément la méthode Kano fut inventée par un professeur Japonais dans les années 80 pour mesurer le niveau d'attente des répondants. En voyant la campagne présidentielle se dérouler, je me dis que les principes du Kano pourraient être d'une grande utilité pour bien cerner le besoin des électeurs.

 L'intérêt du Kano est qu'on teste l'attente plutôt que l'opinion. Qu'est-ce à dire ? En testant l'attente, on mesure ce que veulent les électeurs alors que les sondages ne font que mesurer l'adhésion des électeurs aux propositions des candidats, ce qui est une toute autre chose.

Voici donc un exercice pratique autour de la présidentielle, l'objectif est de savoir si l'offre politique est en adéquation avec les attentes des électeurs. A vous de juger !

Participez au test Kano

Réponse dans notre article "Quand le KANO s’invite dans la présidentielle (suite)"

 

Benoit Lamothe

Imprimer E-mail

Nos coordonnées

Codesiom Consultants

77, rue Emile Fourcand
33000 Bordeaux

Tel : 05 56 90 82 10
Fax : 05 56 90 82 19

Nous suivre...

foward foward
foward foward